Par lieu

Par tranche de prix

Par type de cuisine

Articles à venir

Rossini, Saint Herblain
Café Charbon, Saint Herblain
KFC, Saint Herblain
Naoki, Saint Herblain
La Pierre Bleue, Nozay
La Fantasia de Marrakech, Saint herblain
Au bout du quai, Saint Herblain
Bodegon Colonial, Saint Herblain
Bonheur de Nantes, Nantes
L'Origan café, Saint Herblain
Les Caudalies, Saint Herblain
Les pieds dans le plat, Nantes
Le 1, Nantes
Le Tantra, Nantes
Le Rivazza, Saint Herblain
L'imprévu, Orvault
Vélo noir, Noirmoutier
Sofie's, Saint Herblain
Planet Sushi
Fuxia, Saint Herblain
Le bonheur est dans la cuisine, Saint Herblain
Le Patio'nnément, Nantes
Zio Gino, Saint Herblain
Cook'In Box
Téo restaurant
L'étoile d'orient

Un endroit où poser son ancre

La Croisicaise Décoration

Nous avons profité du beau temps du mois d’avril et de la présence de ma belle-soeur pour aller voir la mer du côté du Croisic.

Nous nous sommes posés sur le port à une table de « La Croisicaise », plutôt à l’intérieur pour être plus tranquille. En effet, à la terrasse, il y a du passage et il ne faisait pas si chaud que cela dans mes souvenirs.

Un restaurant au décor assez simple, pas vraiment de charme mais on y retrouve le thème de la mer et de la cuisine.
Quand on ne connaît pas Croisic, on peut dire que la carte de la Croisicaise participe à notre culture générale 😀

 

La croisicaise : apéritifs

 

Nous avons commencé par un apéritif et le nom d’une boisson m’a interpelé sur la carte : le D.B.K. (diabolo banane kiwi). Comme tout diabolo, c’est une boisson bien sucrée. Après, je ne suis pas très fan du sirop banane kiwi : goût trop chimique, assez indéterminé, pire que des bonbons…

Pendant cet apéritif, je me suis amusée à faire quelques photos un peu bizarroïdes.

Comme vous pouvez le voir, il y a des verres de couleur sur la table et en regardant à travers, je me suis dit que cela pouvait faire des photos assez marrantes et voici un exemple de résultat :

  La Croisicaise : oeuvre artistique

L’attente réveille parfois des fibres artistiques ! A vous de juger si cela est plutôt réussi ou non !

Nos plats arrivent sur la table. La présentation n’est pas vraiment aisée avec des galettes. La plupart du temps,  tout est caché ! Lorsque une galette montre son contenu, on peut avoir l’impression qu’elle n’est pas très généreuse.
Nos 3 galettes sont dans l’ordre de la pellicule : la Montagnarde (lardons, oignons, reblochon, crème fraîche, salade) , la Guérandaise (andouille, fromage, salicornes), la Flamiche (lardons, poireaux, emmental, crème fraîche).
Merci à la Croisicaise d’avoir leur carte téléchargeable en ligne 😉 Cela permet de combler les trous de mémoire.

La Croisicaise : crêpes

Les galettes ont bien rempli nos estomacs. Mais, nous sommes des gourmands alors cap sur les desserts : crêpe au beurre et sucre, crêpe au nutella et glace deux boules pour aider à la digestion (noix de coco-framboise). Très bonne glace ! Noix de coco crémeuse et savoureuse et framboise  fruitée et pas trop sucrée 😀

La Croisicaise : desserts

Conclusion

Pour un déjeuner, la Croisicaise est  un bon endroit où se restaurer : prix raisonnables, une carte avec du choix et des galettes correctes.

Coordonnées du resto :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *