Par lieu

Par tranche de prix

Par type de cuisine

Articles à venir

Rossini, Saint Herblain
Café Charbon, Saint Herblain
KFC, Saint Herblain
Naoki, Saint Herblain
La Pierre Bleue, Nozay
La Fantasia de Marrakech, Saint herblain
Au bout du quai, Saint Herblain
Bodegon Colonial, Saint Herblain
Bonheur de Nantes, Nantes
L'Origan café, Saint Herblain
Les Caudalies, Saint Herblain
Les pieds dans le plat, Nantes
Le 1, Nantes
Le Tantra, Nantes
Le Rivazza, Saint Herblain
L'imprévu, Orvault
Vélo noir, Noirmoutier
Sofie's, Saint Herblain
Planet Sushi
Fuxia, Saint Herblain
Le bonheur est dans la cuisine, Saint Herblain
Le Patio'nnément, Nantes
Zio Gino, Saint Herblain
Cook'In Box
Téo restaurant
L'étoile d'orient

Commentaires récents

L'hiver n'est pas de rigueur. Le printemps est déjà dans les assiettes !

Depuis la fin d’année 2013, nous essayions de trouver un créneau avec des amis pour aller dîner aux Chants d’Avril.

S’agissant d’un repas du soir, cela ne pouvait se faire qu’un jeudi ou vendredi soir.

 

Nous avons enfin trouvé un moment pour nous y rendre : le vendredi 16 janvier 2015. Nous étions impatients de découvrir les spécialités du chef.

En effet, une des caractéristiques des « Chants d’Avril »  – en plus de sa bistronomie – est son Menu mystère, y compris le vin. D’ailleurs, le soir, pas d’autres choix possible.
Pas de regrets, de toute manière nous venions pour cela 😉

Si une autre occasion se présente pour y déjeuner, on la prendra pour découvrir quelle est l’ambiance le midi 😉

Mais quel est ce menu mystère ? Il s’agit d’un menu où vous faites une confiance totale au chef. Ce soir-là, les plats étaient plutôt orientés poissons/produits de la mer. Cependant, pour le plat il était possible d’avoir plutôt de la viande. Par ailleurs, il est aussi demandé lors de la commande si vous avez des allergies. Le chef prend en compte tout cela dans son menu mystère 😀

Donc pour notre tablée de 4, 3 plats de poissons et 1 plat de viande ainsi qu’une bouteille de vin mystère en rouge.
Nous avons commencé par un apéritif : 3 kirs bourguignons et un verre de vin blanc pour moi accompagnés d’une assiette de tranches de jambon cru venant d’Espagne assaisonné d’un peu de poivre. Charcuterie fine et parfaite pour une mise en bouche.

J’aurai beau détaillé le menu mystère, je pense que je serai en deça pour vous restituer la qualité du repas que l’on a eu. De la très haute bistronomie que parfois on pourrait se demander où se trouve le côté bistrot et en fait, j’ai trouvé cet axe plutôt dans le dessert.
En entrée, carpaccio de saint jacques surmontée d’une brunoise de fruits (ananas, fruits de la passion, …) : très délicat avec une touche de fraicheur et de pep’s avec du gingembre frais.
Pour le plat, pavé de cabillaud sur purée de panais et légumes poêlés (shiitake, chou de bruxelles, radis, …) : poisson assez classique mais mêlé avec le doux de la purée et le croquant et fondant des autres légumes, on trouve toutes les textures. Par ailleurs, sa cuisson des shiitake change par rapport à celle qui est faite dans la cuisine asiatique. Dans mes souvenirs, nous achetions les shiitake séchés puis nous les mettions le plus souvent dans des soupes pour les faire regorger d’eau. Le parfum est reconnaissable parmi les autres champignons mais la manière dont ils étaient cuisinés ont révélé des saveurs que je ne connaissais pas sur ce champignon (goût fumé et minéral, texture fondante)
Puis nous avons fini avec un dessert à la façon snicker (chocolat, caramel au beurre salé et cacahuètes) surmonté d’une boule de glace à la mangue faite maison. Je m’attendais à un goût de mangue un peu plus suave mais finalement, tant mieux qu’elle ne le fut pas, car cela aurait été trop lourd avec la mousse chocolat noir 😉
Une évidence mais je tiens à le dire : tous les plats avaient des présentations qui mettent l’eau à la bouche.

En ce qui concerne le vin mystère, il était parfait avec le repas et nous avons été surpris de voir qu’il était de provenance de Bourgogne. Mon chéri et moi-même ne le connaissions pas du tout,  alors qu’il est produit à proximité de chez mes beaux-parents, pourtant il mériterait d’être plus connu (http://domainebiocoste.fr/tag/mc2/). Il est surprenant pour un coteaux du giennois, cuvée MC²

Un dîner parfait tout au long de la soirée jusque l’addition 😀 Le rapport qualité/prix est vraiment exceptionnel !
Et un autre point positif est l’ambiance de la salle : elle est cosy, décoré style bistrot et l’une des salles a conservé les fresques d’origine représentant les endroits les plus connus de Nantes.
Ce qui est également appréciable est que les gens parlent avec douceur dans cet endroit chaleureux.

Pour 4 personnes, apéritif+entrée+plat+dessert+vin+café, cela nous est revenu à environ 40€/personne.

Avant de quitter le restaurant, je tenais à remercier le chef de m’avoir laissé un mot sur mon blog. Alors, moi, qui suis d’habitude assez timide, ai pris mon courage à deux mains et pensais juste laisser un mot de remerciement assez simple et en fait, le chef est sorti de sa cuisine et a parlé avec nous. S’agissant d’une conversation personnelle, je n’en relaterais pas les propos mais j’en garde un très bon souvenir.
Je n’aurai jamais pensé pouvoir parler à un chef un jour 😀 J’ai vraiment apprécié ce moment qu’il nous a consacré.
Juste une chose que je pense pouvoir dire est que le pain a été fait selon une recette du chef et que notre conversation a mis en exergue sa passion sur la cuisine, le vin et les bons moments passés entre amis.

 

En conclusion, les « Chants d’Avril », un restaurant à connaitre et un endroit où déguster un menu les yeux fermés 😀

 

Coordonnées du resto :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *